Adoptez le régime sans résidu, strict ou élargi qui vous conviendra le mieux

10 janvier 2023

Le terme "résidu" désigne une partie de l'aliment qui n'a pas encore été décomposée par l'intestin et ne peut être absorbée par l'organisme ; il s'agit souvent de fibres végétales ou parfois animales. L'élimination de ces fibres réduit le risque d'irritation de la muqueuse du côlon ou des intestins, ce qui est l'objectif principal du régime sans résidus. Cet objectif est atteint en réduisant le volume des selles et le transit intestinal. Pour les troubles affectant les intestins ou le côlon, avant une coloscopie ou après une intervention chirurgicale, le médecin prescrira ou suggérera ce régime sans résidus. Ces troubles comprennent la colite, la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn.

Différence entre régime sans résidu strict ou élargi

Tout repas qui laisse des résidus dans les intestins et le côlon doit être complètement et strictement évité dans le cadre d'un régime strict sans résidus. Ces mêmes aliments seront davantage autorisés dans le cadre d'un régime sans résidus étendu ou large (ou d'un régime pauvre en fibres), ce qui le rend plus accommodant. Les produits laitiers, ainsi que certains fruits et légumes, peuvent être autorisés (conformément aux conseils du médecin). Après un régime strict sans résidus, il peut être utilisé pour réintroduire progressivement un aliment habituel.

Lire également : Comment faire pousser ses cheveux plus rapidement ?

Quels sont les aliments à privilégier ?

Veuillez noter que cette liste de repas n'est fournie qu'à titre indicatif. Consultez votre médecin pour obtenir de l'aide si vous avez des questions. En plus des aliments du régime strict, les aliments suivants sont autorisés dans le cadre d'un régime sans résidus élargi : 

  • Produits laitiers : yaourts, crèmes et fromages frais (en quantités modestes). 
  • Légumes crus : carottes râpées, salade verte, tomates pelées et betteraves. 
  • Les légumes mous : courgettes, haricots verts extra-fins, endives, salade cuite. 
  • Les fruits : cuits, au sirop, en compote, crus et mûrs (sans peau ni pépins). 
  • Les pommes de terre bouillies, à la vapeur, en purée. 
  • Les boissons (avec modération) : vin, boissons alcoolisées, jus de fruits sans pulpe.

En parallèle : Comment prévenir la fatigue aux pieds ?