Quels sont les facteurs d’évaluation du coût des soins d’une infirmière à domicile ?

10 janvier 2023

L’infirmière à domicile est une infirmière libérale qui apporte des soins variés à ses patients dans leurs maisons. Ces soins peuvent être des toilettes, des pansements, des injections, des soins palliatifs, des prises de sang, etc. Mais l’infirmière n’apporte pas son aide à domicile à un patient sans être payé. Sa rémunération dépend néanmoins de plusieurs facteurs. Certains d’entre eux sont liés à l’infirmière elle-même. D’autres concernent les patients. D’autres encore sont liés au type de soins à administrer aux patients.

Les facteurs relatifs à l’infirmière à domicile

Les honoraires de l’infirmière libérale sont réglementés par une convention avec la Sécurité Sociale. C’est pourquoi on dit généralement qu’elle est conventionnée. Il faut que l’infirmière à domicile soit conventionnée pour être payé des soins qu’elle apporte à ses patients. 

Les facteurs liés aux patients

Généralement, dans la mesure où le patient bénéficie de la Sécurité Sociale, il n’a aucun frais à avancer, avant de profiter des soins. Autrement dit, lors de la visite d’une infirmière à domicile, le patient ne paie directement rien. Il doit être juste à jour, vis-à-vis de ses cotisations à la caisse de Sécurité Sociale. Ainsi, il revient normalement à la Sécurité Sociale de prendre en charge ses soins. De façon concrète, les patients sous régime général de la sécurité sociale sont couverts à 40%  par leur complémentaire et à 60% par la Sécurité Sociale. Il faut également souligner qu’il arrive que le patient bénéficie d’un remboursement. Et si par exemple le patient bénéficie d’une intervention majorée, il peut profiter d’un remboursement plus élevé. 

Les facteurs relatifs au type de soins à administrer

Le coût du soin fourni à un patient dans sa maison, par une infirmière à domicile varie d’un type de soins à l’autre. S’il s’agit par exemple d’une injection d’anticoagulation simple, son coût s’élève à 7 euros toute rubrique confondue alors qu’un pansement simple associé à une injection d’anticogulant coûte 11,95 euros.