Pieds moites : causes et traitement

13 janvier 2023

Contrairement aux autres parties du corps, les pieds ne sont pas très aimés des uns et des autres. Ils peuvent devenir moites et malodorants suite à une transpiration excessive. En fait, la sueur favorise la prolifération des bactéries. Si ces dernières ne sont pas détruites, elles peuvent causer de graves infections.

Tout le monde peut avoir les pieds moites. Mais si vous ne voulez pas en souffrir, il suffit d'adopter quelques gestes hygiéniques !

A lire également : Pourquoi consommer le sel d'Epsom ?

Quelles sont les causes de la transpiration excessive ?

Plusieurs causes sont à la base de la transpiration excessive. Elles peuvent être héréditaires ou tout simplement être le résultat de certaines habitudes, dont le mauvais choix des chaussures ou des chaussettes (pour la plupart non respirantes). Le climat y joue aussi un grand rôle, notamment lorsque vous êtes dans une région chaude et humide.

De façon générale, les personnes atteintes de l'affection des pieds moites ressentent une chaleur exagérée même en temps de fraîcheur. En effet, la transpiration excessive, encore appelée hyperhidrose, peut affecter toutes les parties du corps. Elle est donc assez gênante, surtout pour les personnes qui aiment porter des chaussettes ou des chaussures fermées.

A voir aussi : Poussées dentaires chez l'enfant: Comment les soulager ?

Comment lutter contre les pieds moites ?

La première chose à faire pour lutter les pieds moites est de mettre un point d'honneur à l'hygiène des pieds. Aux personnes qui transpirent excessivement, il est conseillé de laver quotidiennement les chaussettes et les pieds. C'est la condition sine qua non pour prévenir et lutter contre les pieds moites !

Toutefois, il est impératif de veiller aux matériaux de composition des accessoires que vous mettez aux pieds. De même, vous devez vous assurer que les produits avec lesquels vous nettoyez vos pieds sont respectueux de l'épiderme et surtout de la santé.

Quels accessoires faut-il privilégier pour ses pieds ?

Si vous souffrez naturellement de la transpiration excessive, il y a un certain type de matériaux que vous devez éviter et d'autres que vous devez au contraire privilégier. Cela peut sembler invraisemblable, mais les chaussettes en coton sont déconseillées pour les personnes prédisposées à l'hyperhidrose. Les articles de ce type gardent l'humidité, au même titre que les chaussettes en nylon. Évitez-les donc au maximum ! À cet effet, les chaussettes de sport sont les plus adaptées puisqu'elles canalisent mieux la sueur.

Quant aux chaussures, il faut impérativement éviter les chaussures fabriquées avec des matériaux synthétiques comme le cuir par exemple. Non respirants, ces matériaux favorisent la prolifération des bactéries et des champignons. En dehors de cela, vous pouvez essayer de porter des sandales, afin de laisser respirer un tant soit peu vos pieds.

Comment bien nettoyer ses pieds pour éviter les pieds moites ?

Comme nous l'avons mentionné, il est important de travailler sur l'hygiène des pieds ! Vous devez les laver de façon quotidienne avec des savons doux, en insistant particulièrement sur les orteils et le talon. Attention, insister ne veut pas dire forcer ! Si vous vous forcez trop, vous risquez d'irriter votre peau et d'attirer par la même occasion d'autres ennuis de santé.

En outre, il convient de bien sécher vos pieds après le lavage, sans oublier de rester doux et soigneux. Comme pour le lavage, il ne faut pas trop forcer sur le séchage. Vous devez vous assurer de tamponner et non de faire des allers-retours incessants. Pour cela, vous pouvez imbiber votre serviette de vinaigre de cidre de pomme ou d'une solution d'hamamélis. Ces deux ingrédients sont connus pour leurs vertus esthétiques remarquables. 

Quelques conseils supplémentaires pour lutter contre les pieds moites

En plus du nettoyage et du séchage, il y a d'autres petits gestes que vous pouvez appliquer pour soigner les pieds moites. Vous allez débourser quelques sous, mais cela en vaut bien la peine. Vous pouvez par exemple investir dans l'achat d'un talc ou d'un spray. Certains produits maison tels que le bicarbonate de soude ou la fécule de maïs peuvent être utilisés. Vous pouvez également trouver des poudres antifongiques pour les pieds. 

Cependant, si le spray doit être répandu sur les pieds avant le port des chaussures, il faut savoir que les poudres et talc doivent être mis à la maison pendant que vous aérez vos pieds. 

À noter : si les symptômes persistent après avoir appliqué ces quelques conseils, consultez immédiatement un médecin. Celui-ci pourrait vous recommander un traitement médical appelé iontophorèse. Avec un peu de chance, vous aurez satisfaction et pourrez ainsi dire au revoir aux pieds moites !